Suivez-nous

  • dailymotion
  • scoop-it
Rechercher
Fermer

Phase 1 du projet Bretagne Très Haut Débit : Où en est-on ?

Publié le 4 décembre 2017

Alors que la deuxième phase (2019-2023) du projet Bretagne Très Haut Débit est en cours de programmation, où en est-on de la Phase 1 (2014-2018) ?

Le projet Bretagne Très Haut Débit a pour ambition d’amener le Très Haut Débit (THD) à travers la fibre optique à 100 % des foyers bretons à l’horizon 2030.

La maitrise d’ouvrage de ce projet a été confiée au Syndicat mixte Mégalis Bretagne, dont sont membres la Région Bretagne, les quatre départements et l'ensemble des établissements publics de coopération intercommunale (EPCI) de Bretagne.

La Phase 1 (2014-2018)

Le projet est découpé en 3 phases ; la première phase prévoit entre 2014 et 2018 le déploiement de la fibre optique pour environ 240 000 locaux (foyers, entreprises et services publics) situés dans 13 villes moyennes (Auray, Carhaix-Plouguer, Châteaulin, Dinan, Dinard, Lamballe, Landerneau, Loudéac, Paimpol, Ploërmel, Pontivy, Quimperlé et Redon – en bleu sur la carte) et l’équivalent en nombre de lignes en zone rurale (en vert sur la carte).

Voir la carte en plein écran

La Phase 1 est elle-même découpée en 2 tranches de travaux.

La première tranche de travaux (2014-2016)

Cette première tranche de travaux prévoit entre 2014 et 2016 le déploiement de la fibre optique pour environ 70 000 locaux (foyers, entreprises et sites publics), situés pour moitié dans 4 villes moyennes (Auray, Carhaix-Plouguer, Lamballe et Redon - en bleu rayé sur la carte) et pour l'autre moitié dans 28 zones rurales (en vert rayé sur la carte).

Commune(s) concernée(s) : commune(s) concernée(s) par le déploiement de la fibre optique. Le périmètre des zones de déploiement ne correspond pas aux limites administratives des communes et peut ne concerner qu'une partie de la commune et déborder sur des communes avoisinantes.

Nb. de locaux : nombre théorique de locaux (foyers, entreprises, sites publics) faisant l’objet d’un déploiement.

 


Aujourd’hui, sur les 32 zones de cette première tranche de travaux, plus de 50 000 locaux sont raccordables à la fibre optique. Et parmi ces derniers, plus de 10 000 foyers, entreprises et sites publics ont déjà choisi de raccorder leur logement au réseau de fibre optique. La cartographie des locaux en cours de commercialisation est disponible à l'adresse suivante : http://www.thdbretagne.bzh/pratique/cartographie/.

Le déploiement peut sembler long mais s’explique par la nécessité de faire monter en puissance l’outil industriel. Rien que pour la première phase du projet c’est près de 200 armoires et plus de 9 000 kms de câbles optiques qu’il faut déployer.


Le Syndicat mixte peut également rencontrer des difficultés techniques ou administratives dans le déploiement de la fibre optique :

  • La négociation des emplacements des armoires de rue avec la commune, leur intégration paysagère avec les architectes des bâtiments de France ;
  • L'optimisation et l'industrialisation de la pose en aérien sur les poteaux des réseaux téléphoniques ou électriques avec notamment le remplacement de nombreux poteaux ;
  • La nécessité d'élaguer les arbres à proximité du réseau téléphonique actuel pour permettre la pose des câbles en fibre optique ; >> Guide pour l'entretien des haies nécessaire au passage de la fibre optique (réalisé par Lannion Trégor Communauté - Bassin versant Vallée du Léguer - Bassins versants de la Lieue de Grève) ;

Bonnes pratiques d'élagage (cliquez sur l'image pour la visualiser en pleine page)

Croquis élagage-web

 

  • Le refus de certains propriétaires d'immeubles de signer les conventions autorisant les travaux à l'intérieur des parties communes ou le passage de câbles sur leur propriété afin d'aller desservir des immeubles à proximité ;
  • La charge de travail des sous-traitants et leurs difficultés à recruter une main d'oeuvre qualifiée. La Région a mis en place une feuille de route feuille de route pour former plus de personnes afin de répondre aux enjeux numériques de demain. >> Plus d'info

 

La deuxième tranche de travaux (2016-2018)

Conformément à la programmation de la Phase 1 du projet Bretagne Très Haut Débit, cette deuxième tranche de travaux prévoit entre 2016 et 2018 le déploiement de la fibre optique pour environ 170 000 locaux (foyers, entreprises et sites publics), situés pour moitié dans 9 villes moyennes (Dinard, Landerneau, Pontivy, Dinan, Quimperlé, Ploërmel, Paimpol, Loudéac et Châteaulin - en bleu non rayé sur la carte) et pour l'autre moitié dans 92 zones rurales (en vert non rayé sur la carte).

Commune(s) concernée(s) : commune(s) concernée(s) par le déploiement de la fibre optique. Le périmètre des zones de déploiement ne correspond pas aux limites administratives des communes et peut ne concerner qu'une partie de la commune et déborder sur des communes avoisinantes.

Nb. de locaux : nombre théorique de locaux (foyers, entreprises, sites publics) faisant l’objet d’un déploiement.

Au 1er décembre 2017, sur la centaine de zones de cette deuxième tranche de travaux, la plupart des périmètres d’étude sont validés, et des relevés de boites aux lettres livrés. Environ la moitié des études avant-projet sont validées.

Process deploiement

Des comités de pilotage avec chaque Communauté de communes permettent aux élus de prendre des décisions et de suivre l’avancement des travaux. Les travaux débuteront dans les premières zones avant la fin de l’année.

Toutes les actualités

pictoNews


Vous souhaitez mettre en valeur une actualité de votre territoire ?

Contactez-nous