Suivez-nous

  • dailymotion
  • scoop-it
Rechercher
Fermer

50 000 foyers bretons concernés par des montées en débit

Publié le 14 janvier 2016

Dans le cadre du projet Bretagne Très Haut Débit, la montée en débit a été choisie comme solution temporaire, permettant à des territoires, où les débits sont insuffisants et où la fibre optique ne sera pas déployée dans les 5 prochaines années au moins, de garantir une amélioration significative de leur situation.

Qu’est-ce qu’une opération de montée en débit ?

La montée en débit consiste à déporter le matériel d’élaboration du signal ADSL du répartiteur appelé Nœud de Raccordement (NRA) au sous-répartiteur (SR). Le lien entre ces deux locaux techniques étant effectué en fibre optique, cette opération va dans le sens du déploiement de la fibre optique jusqu’à l’abonné.

MED

50 000 foyers bretons concernés

174 opérations de montée en débit ont été décidées le 13 octobre 2013, réparties sur tout le territoire breton (en rose sur la carte), concernant près de 50 000 foyers. 

BTHD-MED

>> Liste des communes concernées et date de mise en service

D'ici la fin janvier 2016, 100% des opérations de montée en débit auront été mises en service. La durée moyenne de réalisation d’une telle opération a été de 1 an et trois mois, sachant que 85% d’entre elles ont été réalisées en moins d’un an et demi.

Des augmentations de débit significatives

Alors qu'avant les opérations de montée en débit, 98% des foyers concernés avaient  un débit inférieur à 8 Mbit/s, 96% d’entre eux bénéficient désormais d'un débit supérieur à 8 Mbit/s.

De même, alors que 19% étaient éligibles à un service de télévision par internet avant les travaux, 99% le sont aujourd’hui.

Une solution temporaire en attendant la fibre optique

Parallèlement, le Syndicat mixte a lancé les travaux de déploiement de la fibre optique sur 4 villes moyennes (Auray, Redon, Lamballe, Carhaix) et 28 zones moins denses, concernant environ 70 000 locaux. Une deuxième tranche de travaux (2016-2018) concernera plus de 150 000 foyers. D’ici 15 ans, 100% des Bretons accèderont au Très Haut Débit internet à travers la fibre optique.

Questions fréquentes

  • J'habite une commune qui a fait l'objet d'une opération de montée en débit, comment puis-je en bénéficier ?

Les personnes ayant déjà l'ADSL à bas débit et une box doivent contacter leur Fournisseur d'Accès Internet afin, le cas échéant, de disposer de nouveaux services (télévision haute définition sur ADSL, vidéo à la demande, bouquet de chaînes de TV, téléphonie, etc.). Ceux qui ne disposaient pas jusqu'à ce jour de l'ADSL peuvent désormais souscrire un abonnement ADSL chez l'opérateur de leur choix en fonction des services souhaités.

  • J'habite une commune qui a fait l'objet d'une opération de montée en débit, mais ne semble pas en bénéficier.

La montée en débit concerne les lignes téléphoniques raccordées à la sous-répartition téléphonique qui fait l'objet de l'opération de montée en débit. Le périmètre de cette zone ne correspond pas aux limites administratives des communes et peut ne concerner qu'une partie de la commune et déborder sur des communes avoisinantes.

  • Je n'habite pas une commune qui a fait l'objet d'une opération de montée en débit, y a-t-il d'autres opérations de prévues ?

Au cours de la première phase (2014-2018), seules ces 174 opérations de montée en débit ont été décidées. La priorité est désormais donnée au déploiement de la fibre optique.

>> Voir les zones concernées par le déploiement de la fibre optique au cours de la 1ère phase

Toutes les actualités

pictoNews


Vous souhaitez mettre en valeur une actualité de votre territoire ?

Contactez-nous